DESIGN THINKING & MULTIDISCIPLINARITÉ

How to create your team in a Design Thinking project?


DESIGN THINKING & MULTIDISCIPLINARITÉ

Aussi bien sur un projet de création d’activité : entrepreneuriat ; que sur une mission de gestion de projet en entreprise : intrapreneuriat ; il s’agit, au travers de cet article de préciser l’intérêt à mêler différents profils dans son équipe.

En France, les groupes d’entreprises hégémoniques ont bâtis leurs succès sur nombre de projets portés en interne, et issus de collaborations entre différentes équipes silotées selon leur métier, par domaines d’activités stratégiques. Car c’est le fonctionnement du grand groupe Français, que l’on pourra bien évidemment retrouver à travers le monde dans différentes entreprises. Dès lors, le travers extrême que cette segmentation peut impliquer est un doublon dans les taches, et le développement mono-métier d’un projet. D’ailleurs, on assiste aujourd’hui, et dans bien des cas, à un isolement du porteur de projet au sein de son équipe. Le projet se développe autour d’une seule personne, et au mieux en lien avec d’autres personnes de la même spécialisation, du même silo ou de la même équipe. Par souci d’efficacité, et de rapidité, il apparaît plus facile de se concentrer sur une collaboration interne à l’équipe, plus que sur l’inter-équipe.
Mais alors quel est le bien fondé d’avoir créé d’autres départements spécialisés ?

En parallèle, on assiste au développement d’une multitude de projets entrepreneuriaux portés par des porteurs de projets stimulés par l’envie de créer leur propre structure et de mener à bien leurs propres projets. Le risque, là aussi, est de retrouver un entrepreneur isolé avec son idée, pas suffisamment entouré dans son équipe, ou inséré dans une équipe mono-spécialisée. Alors comment commence cette aventure ? Comment monter sa structure ou gérer son projet en couvrant un maximum de domaines d’activités stratégiques ?

Dans chaque projet, on retrouve les mêmes composantes : une idée, des ressources, et un processus pour mettre en place un lien entre les deux dans une dynamique de création de valeur à partager avec un public. Que ce soit pour un entrepreneur ou pour un intrapreneur, chaque équipe mérite de concentrer en son sein plusieurs spécialisations. Il y a fort à parier qu’une équipe composée d’un seul et même profil, si doué ou surdoué soit il, aura du mal à appréhender tous les aspects du projet. Car il est possible de maitriser le volet financier d’un projet : il faut pour cela avoir une bonne calculatrice, un intérêt particulier pour les chiffres, et un bon rapport avec son banquier. Mais est il possible de gérer à la fois le plan financier d’un projet et le plan créatif du même projet ? Par extension, est-il possible pour une seule et même personne de gérer l’aspect financier, et créatif d’un projet, en plus de l’aspect technique du projet en question ? La réponse vient d’elle-même : « Entrepreneurs, intrapreneurs : entourez-vous ! » Constituez une équipe pluridisciplinaire ! Quoi de plus normal que de confier la responsabilité opérationnelle de la créativité à la personne dont le profil correspond le plus à la créativité ? Quoi de plus normal que de confier la responsabilité technique du projet à la personne ayant un profil plus technique, ingénieur ? Quoi de plus normal que de confier la responsabilité du management d’une équipe à un manager qualifié pour ?
Cela semble tomber sous le sens me direz-vous. Et bien non. Pas partout.

Car il y a finalement trois composantes primordiales dans chaque projet :
Créativité : C’est de là que vient l’idée, et l’histoire qui va avec. Dans cette composante on retrouve tous les éléments ayant trait à l’environnement du projet, l’histoire du projet, son identité, son pourquoi, ses références anthropologiques, sociales et sociétales… Très concrètement, on parle içi de métiers types : Designer, Architecte, Artiste, Sociologue…
Recherche : Dans la composante recherche, on veut mettre en valeur la technicité du projet, tous les arguments qui tiennent de la matière du projet, les solutions techniques envisagées pour tangibiliser le projet… Il s’agit ici de considérer tous les métiers de conception de produits, les ingénieurs techniques et métiers, tous les profils qui participent à l’élaboration physique d’un produit ou d’un service.
Entrepreneuriat : Cette composante est le lien entre le projet et son public, c’est l’huile qui fait que la mécanique fonctionne. Par l’entrepreneuriat, on distingue les solutions opérationnelles à mettre en œuvre pour lier la technique et l’idée. Finalement, l’entrepreneuriat est à la fois un outil et un support pour le projet. Les profils de compétences recherchés sont la communication, le marketing,

L’intérêt de mixer des profils à la fois techniques, créatifs, et entrepreneuriaux dans un projet implique donc que chacun des acteurs apporte sa propre spécialisation, il est donc en charge d’un aspect bien défini du projet. Dès lors, il appartient au porteur de projet de faire converger ces différentes sphères pour trouver le terreau le plus fertile pour l’épanouissement du projet. Un porteur de projet enclin à considérer l’apport d’un ingénieur autant que celui d’un designer, ou que d’un entrepreneur a donc trouvé la clé du succès pour un projet dans lequel chacun des domaines est convenablement représenté, convenablement exprimé, et donc efficace.


Back to home